- Accueil - Bibliographie - Carte générale - Sud Queyras - Liens - M'écrire -


Crête de la Taillante

Altitude départ Altitude arrivée Dénivelée Horaire Type Difficulté Carte
2 580 m 3 197 m 820 m montée 3 h, descente 2 h 30 Aller retour R5 3637 OT Mont Viso

Faut-il conseiller cette randonnée ? Il y a du pour et du contre.

La Taillante est une montagne extraordinaire, au sens propre du terme. Elle déploie sur environ 4 km une arête absolument magnifique. L’ambiance au sommet est véritablement unique : on se croirait dans une nacelle suspendue, seul espace horizontal posé sur une immense lame de fond.

Seulement voilà : c’est dangereux. La voie normale emprunte la face NW, qui, d’en bas, paraît une grande dalle, et d’en haut… un grand pierrier ! Paradoxe apparent : on aura compris que le terrain est en fait constitué d’une succession de dalles et de vires caillouteuses, et cela raide sur 400 m de dénivelée. Le danger de chutes de pierres est donc réel. Heureusement, cet itinéraire est fort peu fréquenté, mais à mon avis il vaut mieux ne pas y aller s’il y a du monde dedans.

Casque conseillé, corde inutile.

[La traversée de la partie sud des arêtes, à partir de la brèche de Ruine (voir photos), s’adresse à des grimpeurs ne craignant pas de tirer des longueurs en III/III+ dans du terrain délité (un passage de IV en bon rocher vers la fin). Mais quelle ambiance ! Pour le descriptif : cf A. Pirovano et B. Ranc - 3000 sans frontière Alpes du Sud - Editions Gap]

Source

perso

Départ

Refuge Agnel. De Mont-Dauphin, suivre la D902 (route du Queyras), puis la D947 jusqu’à Ville-Vieille. Prendre à droite la D5 jusqu’à Molines-en-Queyras. Prendre à gauche la D205T jusqu’à un parking sommairement aménagé un peu au delà du refuge Agnel.


Afficher dans Google Maps

Description

Monter au col Vieux, et redescendre le vallon de Bouchouse jusqu’au déversoir du lac Foréant. Se porter rive droite du torrent, et, par une traversée légèrement descendante dans des pierriers (traces) et des pentes herbeuses, contourner par le nord la base même du grand éperon NW qui descend du sommet. Par une assez bonne trace, gagner une épaule au pied de la grande face qui borde cet éperon. Gravir cette face à peu près directement en restant à proximité de l’éperon (cairns, petite escalade facile).

Descente

Par le même chemin.

Variante (non testée)

Au lieu de contourner l’éperon, on peut rejoindre directement l’épaule en gravissant un couloir cheminée bien visible à la base de l’éperon (quelques pas d'escalade facile).

Schéma La Taillante



Premières longueurs  La Taillante  Sur les arêtes 

Sur les arêtes  Sur les arêtes  Au sommet 


- Accueil - Haut de page - Bibliographie - Carte générale - Sud Queyras - Liens - M'écrire -